Gary Sheffield

Sheffield en 1988

Ligues mineures

Après le lycée, les Brewers de Milwaukee ont repêché Sheffield avec le sixième choix du premier tour de la draft 1986 de la MLB. Sheffield a déclaré plus tard que s’il n’avait pas été repêché au premier tour, il aurait probablement joué au baseball universitaire pour les Hurricanes de Miami. Après avoir été repêché, il a été expédié à Helena de la Pioneer League, où il avait un.365 moyennes au bâton et 71 points produits en 57 matchs. La seule question était de savoir à quel poste il jouerait. Il a été fendu à l’arrêt-court, mais a eu du mal à la position, commettant de nombreuses erreurs et des lancers sauvages. En 1987, il a été affecté à Stockton de la Ligue californienne de classe A, où sa défense s’est améliorée et il a produit à la plaque. Sa moyenne au bâton est descendue en dessous.300, mais il mène la ligue au chapitre des points produits avec 103, et à la fin de l’année, il est élu meilleur espoir des Brewers. À sa troisième saison, il est passé du Double-A aux majeures. En 134 matchs pour les Diablos d’El Paso et Denver, il a frappé.327 avec 28 circuits et 118 points produits et était considéré comme prêt pour les majeures.

Milwaukee BrewersEdit

Sheffield est appelé dans les mineures lorsque les listes sont élargies en septembre et fait ses débuts en ligue majeure le 3 septembre 1988. Adolescent, il a pris un départ rapide, avec son premier coup de circuit en carrière étant un coup de circuit contre Mark Langston, bien que Sheffield ait terminé la saison avec un.238 de moyenne au bâton et quatre circuits en 24 matchs. Après une baisse de jeu et plusieurs blessures, il se retrouve en compétition avec Bill Spiers dans une course pour le poste d’arrêt-court. Après cela, il a été déplacé à la troisième base et a critiqué l’équipe, disant que c’était un problème en noir et blanc. À la fin de la saison 1989, il a frappé.247 avec cinq circuits et 32 points produits. En 1990, il a travaillé sous la direction de Don Baylor, qui avait été embauché comme entraîneur des frappeurs. Il a terminé la saison au bâton.294, avec 10 circuits. Alors que son jeu s’est amélioré, il y a eu des problèmes avec Sheffield dans le club-house, et est allé jusqu’à accuser l’organisation d’être raciste après l’avoir gardé au troisième rang au lieu de le jouer à l’arrêt-court où les White Spiers ont joué. Lors de sa dernière saison avec les Brewers, il se blesse au poignet, au pouce et à l’épaule, ne jouant que 50 matchs.

San Diego PadresEdit

Après quatre saisons à Milwaukee, les Brewers échangent Sheffield aux Padres de San Diego contre Ricky Bones, José Valentin et Matt Mieske le 26 mars 1992. Sheffield affronte son oncle Dwight Gooden pour la première fois dans un match de Ligue majeure le 12 mai 1992, obtenant un coup sûr en trois présences au bâton. À sa première saison d’étoiles, il s’est disputé la Triple Couronne pendant une grande partie de l’année; alors qu’il a raté les titres des circuits (33, deux de moins que le meneur, son coéquipier Fred McGriff) et des points produits (100, neuf de moins que le meneur Darren Daulton), il a remporté le titre de frappeur de la Ligue nationale (le seul des neuf de l’histoire du Padre à ne pas avoir été remporté par Tony Gwynn) avec un.330 en moyenne.

En 1993, il commence la saison en frappant 10 circuits et en frappant au bâton.295 et a été échangé à la mi-saison aux Marlins de la Floride.

Marlins de la Floride

Le 24 juin 1993, il est échangé, avec Rich Rodriguez, aux Marlins de la Floride contre Trevor Hoffman, José Martínez et Andrés Berumen. Il a terminé la saison en frappant 10 coups de circuit, au bâton.292 et 37 coups de circuit avec les Marlins, et a été le joueur de troisième but partant pour les T.-N.-L. au Match des étoiles. À la fin de la saison, les Marlins lui accordent un contrat de quatre ans qui fait de lui le joueur le mieux payé au troisième but. Au cours de la saison 1994, les Marlins l’ont déplacé de la troisième base au champ droit, où il a montré beaucoup de succès avec un bras impressionnant. Sheffield frappe 112 coups de circuit avec les Marlins de 1994 à 1998, dont 42 en 1996, participant au Match des étoiles en 1996 et les menant à la victoire en Série mondiale 1997 contre les Indians de Cleveland. Il a été échangé aux Dodgers de Los Angeles en 1998 parce que les Marlins n’auraient pas pu se permettre une prolongation de contrat et parce que la société mère des Dodgers à l’époque, News Corporation, cherchait à obtenir un contrat de télévision avec les Marlins en échange de l’échange du populaire Dodger Mike Piazza.

Dodgers de Los Angeles

Le 14 mai 1998, il est échangé avec Manuel Barrios, Charles Johnson, Bobby Bonilla et Jim Eisenreich aux Dodgers de Los Angeles contre Mike Piazza et Todd Zeile. Sheffield a terminé la saison avec les Dodgers au bâton.316 et frapper 16 circuits tout en conduisant en 57 courses. En 3½ saisons avec les Dodgers, il frappe 129 circuits et produit 367 points. Il a disputé trois matchs des étoiles alors qu’il jouait avec les Dodgers et était devenu l’un des meilleurs voltigeurs du match. Mais pendant la saison morte, il a commencé à faire pression pour un échange parce qu’il pensait que les Dodgers dépensaient leur argent bêtement et glissaient dans la mauvaise direction, et a critiqué publiquement les entraîneurs et ses coéquipiers.

Braves d’Atlanta

Le 15 janvier 2002, Sheffield est échangé aux Braves d’Atlanta contre Brian Jordan, Odalis Pérez et Andrew Brown. Il passe deux saisons avec les Braves frappant 64 circuits et frappant 216 points produits dont 132 en 2003. Après deux saisons avec les Braves, il devient agent libre pour la première fois de sa longue carrière le 27 octobre 2003.

YankeesEdit de New York

Le 19 décembre 2003, après des négociations entre Sheffield et George Steinbrenner, un contrat de 39 millions de dollars sur trois ans est conclu avec les Yankees de New York. Cette transaction comprenait 13,5 millions de dollars d’argent différé et une option d’équipe de 13 millions de dollars pour 2007. Il a rejoint une formation qui comprenait Derek Jeter, Jason Giambi et le nouvellement acquis Alex Rodriguez. À sa première saison avec les Yankees, Sheffield a commencé lentement, mais a terminé la saison avec 36 circuits, 121 points produits et un.290 de moyenne au bâton, l’aidant à terminer deuxième au vote du joueur par excellence derrière Vladimir Guerrero. Le 27 juillet, Sheffield frappe son 400e circuit en carrière aux dépens de Micheal Nakamura des Blue Jays de Toronto en début de 9e manche. À sa deuxième saison avec les Yankees, il a continué à bien jouer, frappant 34 autres circuits et frappant 123 circuits. Sheffield a commencé la saison 2006 sur le rythme pour un.300 de moyenne au bâton et 30 de circuits, avant d’entrer en collision avec Shea Hillenbrand des Blue Jays de Toronto le 29 avril 2006. Il a essayé de jouer malgré la blessure, mais a finalement eu besoin d’une opération du poignet. Sheffield n’est revenu que fin septembre. Il avait perdu son poste de champ droit au profit de Bobby Abreu, que les Yankees avaient acquis lors d’une transaction à la date limite des transactions. Cela a forcé Sheffield à jouer en première base pour la première fois de sa carrière en MLB. À la fin de la saison 2006, les Yankees récupèrent l’option de Sheffield en 2007 et l’échangent aux Tigers de Detroit.

Detroit TigersEdit

Sheffield (à droite) avec les Tigers en 2007.

Le 10 novembre 2006, il est échangé aux Tigers de Détroit contre les lanceurs des ligues mineures Humberto Sánchez, Kevin Whelan et Anthony Claggett. Après l’échange, Sheffield a accepté une prolongation de deux ans de 28 millions de dollars. À sa première saison avec les Tigers, il frappe 25 circuits, avec 75 points produits, et un.265 moyenne au bâton. Sheffield a également frappé son premier triple depuis 2004 et volé 20 buts pour la première fois depuis 1990. Il a également été l’un des six seuls frappeurs de l’AL à avoir au moins 20 circuits et 20 buts volés, avec Alex Rodriguez, Grady Sizemore, Ian Kinsler, B.J. Upton et son coéquipier à l’époque Curtis Granderson.

Le 8 septembre 2008, lors d’un match contre Oakland, Sheffield frappe le 250 000e coup de circuit en saison régulière de l’histoire de la Ligue majeure de Baseball selon Baseball-Reference.com . Le circuit était un grand chelem contre Gio González; Sheffield avait frappé le 249 999e circuit de baseball contre Gonzalez lors de son précédent passage au bâton. Sheffield termine la saison 2008 avec 499 circuits en carrière.

Le 31 mars 2009, Sheffield est libéré par les Tigers malgré une dette de 14 millions de dollars. Les Tigres ont déclaré dans un communiqué qu’ils voulaient avoir plus de polyvalence avec la position DH.

New York MetsEdit

Le 3 avril, Sheffield a accepté un accord avec les Mets de New York pour la saison 2009, et il a finalisé l’accord le lendemain. Le 17 avril, Sheffield frappe son 500e coup de circuit dans un match contre les Brewers de Milwaukee, devenant le 25e joueur de l’histoire de la MLB à atteindre cette étape, le premier joueur à atteindre cet objectif en tant que frappeur suppléant et le premier à le faire dans un uniforme des Mets. Sheffield deviendrait également le troisième joueur de l’histoire des Ligues majeures à frapper des circuits avant l’âge de 20 ans et après l’âge de 40 ans, rejoignant Ty Cobb et Rusty Staub. Alex Rodriguez est devenu le quatrième joueur à le faire en 2015. Sheffield a joué un match en août lorsque les Mets ont refusé de lui offrir une prolongation de contrat.

Retirementmodifier

Sheffield n’a pas joué en 2010. Bien qu’il ait initialement suggéré de signer avec une équipe pour la saison 2011, il a annoncé sa retraite au début de l’entraînement de printemps 2011.

You might also like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.